Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
el pueblo unido! Cet espace est un blog citoyen et responsable !

jour d'audience

zabou

C'est aujourd'hui que je me suis rendue aux prud'hommes pour le paiement de mon salaire , j'avoue que j'ai été très surprise des arguments de la partie adverse: 1 er argument: Je me suis trompée de cible, c'est le ccas ,pas la ville, je vous en laisserez en juger par vous même vu les nombreux échanges fait dans les journaux. 2ème:Le ccas ne fait pas les mêmes activités, vous comprenez les Magnans ne s'occupaient que d'un quartier,je vous en laisserez en juger,vu les missions qui nous incombaient.. 3èm: "vous avez dejà vu quelqu'un refuser une intégration à la collectivité" en deux mots, je suis...

Enfin les dates des prud'hommes

zabou

Voilà aujourd'hui 17 mai,je viens de recevoir deux convocations pour le prud'homme,une le 31 mai à 9 h et l'autre le 27 juin à 9 heures. J'espère que quelque chose va se passer car je ne peux pas rester comme ça éternellement! Mes filles commencent à en avoir assez car elles me sentent moins présentes et disponibles bien que je sois à la maison,je ne veux pas qu'en plus de la situation financière, nos relations s'effritent. Bien que rien ne soit fini, j'ai très envie de remercier toutes les personnes qui me soutiennent ,elles se reconnaitrons et je veux qu'elles sachent que jamais je n'oublierais...

ne vous fiez pas aux apparences

zabou

A la suite de quelques conseils où certains me disaient " tu souris un peu trop sur la photo" je voudrais juste dire que je n'ai pas l'intention de renvoyer l'image de la victimisation,je défends mes droits,je subis,je suis sous traitement pour tenir le coup et cela apprendra à certains que c'est ce qu'on appelle des représentations, il y a des gens heureux qui font toujours la gueule, il y a ceux qui crèvent la faim et qui ne vont jamais réclamer, c'est comme la pub que j'adore sur le regard des jeunes de banlieu,les médias n'arrangent rien et je trouve que justement la perte de lien social accentue...

le conte de la démocratie participative

zabou

Il était une fois, dans un petit village très éloigné de la vie occidentale,une communauté possédant peu de richesses matérielles mais des richesses que nous occidentaux avons perdu par cette société individualiste et capitaliste. Trois fois par semaine,les femmes du village se rencontraient au bord de la rivière "gaie rire" afin de laver leur linge.Ces moments étaient pour elles l'occasion de se raconter leurs petits bonheurs,leurs petits malheurs,elles riaient,pleuraient, se liaient d'amitié. Et un beau jour,un homme qui détenait le pouvoir de l'argent passait par ce petit village. Voyant ces...